Quelques coaches ont fait leur choix en P4 liégeoise

par Olivier Baute
Date
0 réaction
Quelques coaches ont fait leur choix en P4 liégeoise
Photo: (c) W.B. Tukker / www.extremefootballtourism.blogspot.com

Certains prolongeront l'aventure un exercice supplémentaire, d'autres devront quitter leur poste, de leur plein gré ou à contrecoeur.

Mars est souvent un mois crucial au niveau des choix, pour les clubs, entraineurs et joueurs. Alors que le championnat entre dans sa phase décisive, il faut déjà préparer le prochain exercice et cela entraine parfois des décisions difficiles.

En P4C, après deux saisons à Queue-du-bois, Michael Pavone passera la main. On retiendra surtout la première campagne où les vert et jaune ont terminé deuxième derrière l'armada tilffoise tout en réalisant un brillant périple en coupe de la province avec pour récompense un premier tour en Croky Cup face aux Namurois d'Assesse.

"J'ai passé deux bonnes saisons, mais j'ai préféré être honnête avec le président la semaine dernière en lui annonçant mon arrêt fin de saison. Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait, avis aux amateurs" explique Michael Pavone.

Du côté de Solières B, en P4E, la collaboration avec André Stilmant ne se prolongera pas au-delà du présent exercice comme l'a annoncé le Fizois qui est d'ores et déjà la recherche d'un futur point d'attache. Diplômé UEFA B, André Stilmant est ouvert à toute P2, P3 ou bonne P4.

Ludo Lambert prolonge par contre l'expérience à Blegny B. L'équipe est deuxième au classement et en bonne voie pour participer au tour final en fin de saison après avoir forcé Fléron B, son principal rival, au partage ce dimanche.

Enfin, en P4H, Iwan Couturier et les dirigeants de Ster-Francorchamps ont décidé en toute logique de poursuivre l'aventure en commun. Arrivé en 2015, fait profiter de son expérience la deuxième équipe des gars du circuit et est sur le point d'obtenir enfin un sésame vers la P3 après avoir échoué à trois reprises au tour final.

"Nous espérons, et moi le premier, que ce sera en P3" admet Couturier. "La fin de championnat sera longue et indécise malgré les résultats que nous avons forgé depuis le début de la saison" insiste celui qui a notamment évolué à Prayon, Waremme ou Verlaine avant de s'installer dans le sud-est de la province.

Car comme chaque année, la P4H est une série où tout le monde peut battre tout le monde et la lutte pour le titre est intense avec encore six protagonistes en course. "Il nous reste douze matches à jouer et non des moindres. Nous sommes plus que jamais motivés pour parvenir à nos fins et je travaille déjà à la saison prochaine. Les éléments désirant nous rejoindre peuvent me contacter au 0472/475854" glisse le Sterlain.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions