Interview: Opération Zéro : "Certaines personnes ont fait allusion à cette affaire lorsque je sifflais en défaveur de leur équipe"

Malik Hadrichpar Malik Hadrich
Date
0 réaction
Opération Zéro : "Certaines personnes ont fait allusion à cette affaire lorsque je sifflais en défaveur de leur équipe"
Photo: Manu Vocale

Manu Vocale a arbitré durant plus de quinze ans au niveau national. Il a été assistant arbitre en D2 et est même arbitre international au beach soccer. Aujourd'hui, il arpente les terrains de provinciale dans le Hainaut et dans le Brabant. L'Opération Zéro a aussi eu des conséquences pour lui.

L'Opération Zéro a été connue du grand public la semaine passée.  Les inculpations de Sébastien Delferière et de Bart Vertenten n'ont pas amélioré l'image de l'homme en noir.  Manu Vocale s'en est rendu compte le week-end dernier lorsqu'il a arbitré un match en deuxième provinciale : "Dans les tribunes, certaines personnes faisaient des allusions à cette affaire lorsque je sifflais au désavantage de leur équipe. C’était plus pour faire rire qu’autre chose.  C’est vrai que ça peut choquer, mais il faut relativiser."

Notre interlocuteur n'est pas vraiment inquiet pour la suite : "Dans quelques semaines, ça va se tasser et ils trouveront d’autres arguments pour nous cibler."  Car malheureusement, il n'a pas fallu attendre cette histoire de corruption pour que les referees soient de temps à autre pris à partie.

Boucs émissaires

"Le public réagit par rapport à nos décisions et en général, nous sommes considérés comme les boucs émissaires lors d’une défaite de la part de certains supporters.  Je les considère plus comme des gens qui vont passer un dimanche après-midi en dehors de chez eux, mais qui ne se passionnent pas pour autant pour le football."

Il en a fait lui-même l'amère expérience : "Dimanche dernier, j’ai subi une agression physique de la part d’un spectateur alors que je rentrais aux vestiaires.  Il n'y avait aucune raison apparente, ni objective. Le match s’était bien passé.  Les gens étaient étonnés.  Il s’agissait d’un acte isolé d’une personne à l’esprit pas très clair et imbibée d’alcool qui a cru bon amuser la galerie en effectuant ce geste violent."

En tout cas, ce n'est pas cela qui le dégoûtera de sa passion.  S'il sera absent des pelouses ce week-end afin d'assister au derby milanais, Manu Vocale sera bel et bien de retour pour diriger les débats lors d'Anderlues - Le Roeulx en première provinciale hennuyère.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions