"Genk démonté", "Un set pour Salzbourg", "Une star est née" : la presse étrangère commente la débâcle de Genk

Florent Malicepar Florent Malice
Date
0 réaction
"Genk démonté", "Un set pour Salzbourg", "Une star est née" : la presse étrangère commente la débâcle de Genk

Le 6-2 de ce mardi entre le Red Bull Salzbourg et le Racing Genk était le résultat de la soirée. On peut dire que le champion de Belgique n'aura pas porté haut les couleurs de la Jupiler Pro League.

Du côté de la presse autrichienne, on est évidemment euphoriques : "Salzbourg démonte Genk dans un match de gala", lit-on en Une du Salzbourg24, le média régional, qui continue : "Le RB Salzbourg a éparpillé Genk" grâce, souligne-t-on, à son "taureau" norvégien Erling Haaland qui a "battu Genk presque à lui tout seul. Les 50 scouts présents en tribunes ont dû remplir leur calepin de superlatifs". 

Erling Haaland, le héros 

"Salzbourg balaie Genk pour ses débuts en Champions League", annonce la Une du KurierTous les médias autrichiens s'accordent sur une chose : l'homme du match est l'attaquant du Red Bull, Haaland et son triplé entré dans l'histoire de la Ligue des Champions. Erling Haaland est en effet le premier joueur aussi jeune à signer un triplé en C1 depuis un certain Wayne Rooney en 2004. L'incroyable performance du Norvégien permet au Racing Genk de passer un peu entre les gouttes, le focus autrichien étant plutôt sur cette performance folle que sur la faiblesse de l'adversaire ... 

Christoph Freund, directeur technique de Salzbourg, déclare cependant dans le Kleine Zeitung : "On pouvait voir durant toute la semaine à quel points les joueurs étaient motivés et persuadés d'être supérieurs à Genk". Quant au coach Jesse Marsch, il veut rester lucide : "Ce sera un autre numéro face à Liverpool", déclare-t-il dans le même journal. 

"Un set pour Salzbourg" 

La presse étrangère, elle, n'a rien manqué de la performance autrichienne face à Genk : "Salzbourg passe un set à Genk", titre le Mundo Deportivo, qui assène : "La supériorité des Autrichiens était telle que malgré le but de Samatta, la Red Bull Arena n'a pas douté une seconde que la victoire était acquise". 

La Gazzetta dello sport, le Daily Mail, Skysports, le Guardian : tous ont consacré un article entier à la pépite norvégienne Haaland, qui présente rappelons-le un bilan hallucinant de 17 buts en 9 rencontres cette saison. L'Equipe, le journal français de référence, se focalise également sur le buteur mais souligne justement qu'il a inscrit son triplé face à "une formation belge à l'abandon (...) qui n'a remporté aucun de ses 12 matchs de Ligue des Champions jusqu'ici". La seule consolation selon nos voisins : "Genk, comme Salzbourg avec Haaland fils de Alf-Inge, défenseur de Manchester United dans les années 2000, a également fait débuter en C1 un "fils de" en la personne de Ianis Hagi". 

Nul doute que peu de Belges avaient pensé voir le Roumain dans l'ombre d'Erling Haaland en ce début de saison. La prochaine étape, ce sera le Napoli à domicile tandis que Salzbourg se déplacera à Liverpool. Avec, on espère, d'autres gros titres après une belle surprise limbourgeoise ... 



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi