🎥 Le jour où Bruges a dompté le grand Milan
par Redaction
Date
0 réaction

Le Club Bruges a battu le Milan AC à San Siro

🎥 Le jour où Bruges a dompté le grand Milan

Le football est en pause et avant d'imaginer une reprise, prenons le temps de regarder dans le rétroviseur. Le football belge nous a fait vibrer, en club ou en équipe nationale, et certains matches resteront à jamais dans la mémoire collective. Retour sur les plus belles soirées de notre histoire.

Nous sommes revenus sur la finale européenne du Standard au Nou Camp, sur la dernière victoire belge en Coupe d'Europe avec le FC Malines, nous allons maintenant nous attarder sur une rencontre de poule de la Ligue des Champions version 2003-2004. Ce duel, qui a replacé le Club Bruges sur la carte du monde du football, a vu les Gazelles l'emporter à San Siro face à une équipe de l'AC Milan composée de légendes.

La campagne européenne de l'équipe de la Venise du Nord débute par un troisième tour préliminaire face au Borussia Dortmund. C'est aux tirs au but que les hommes de Trond Sollied éliminent les Allemands, ce qui leur permet de filer tout droit vers les lucratives poules de la plus prestigieuse des coupes continentales.

Le groupe qui les attend est relevé: le Celta Vigo, l'Ajax et l'AC Milan. Bruges débute par un nul à domicile contre les Espagnols (1-1) avant de s'incliner à l'Ajax (2-0). Dos au mur, les Blauw en Zwart vont devoir affronter l'AC Milan et en ce début des années 2000, cette équipe n'a rien à envier aux galactiques madrilènes: Dida, Nesta, Seedorf, Kaka, Inzaghi, Pirlo et on en passe. De plus, les Rossoneri sont les tenants du titre après leur finale remportée aux tirs au but quelques mois auparavant contre la Juventus. Une finale souvent nommée comme étant la pire de l'histoire.

Mendoza, le buteur en or

Mais en ce soir d'octobre 2003, les Brugeois ne se soucient pas du passé. Le 5-4-1 mis en place par Sollied est là pour embêter l'adversaire du soir et cela fonctionne plutôt bien. Le Norvégien peut aussi se reposer sur un Danny Verlinden des grands soirs. Dès le début du match, ce dernier se montre intraitable et cela va donner confiance au reste de son équipe.

Peu avant la pause, à la 37ème minute, Andres Mendoza va profiter d'un contre pour s'en aller crucifier Dida d'une frappe énorme du gauche dans le petit filet du gardien brésilien. Les Milanais ont pris un coup au moral, mais ils vont faire le siège du but de Verlinden jusqu'à la fin de la rencontre. Sans succès pour eux, car le petit gardien expérimenté se met en travers de la route d'Inzaghi, de Kaka et même de Nesta.

Cette victoire, aussi belle que surprenante, donnera un boost aux brugeois qui finiront par se qualifier pour l'Europa League suite à leur troisième place dans ce groupe, place validée par une belle victoire contre l'Ajax (2-1). Le parcours des Gazelles s'arrêtera en huitième de finale contre les Girondins de Bordeaux.

Cette belle victoire à San Siro n'aura donc au final apporté qu'une qualification en Europa League pour les Brugeois, mais en son temps ce résultat a été retentissant. Le champion est tombé de son pied d'estale et cette grand équipe se fera d'ailleurs éliminer par le Deportivo La Corogne en quart de finale, sur une lourde défaite 4-0 à Riazor.

Les Brugeois de leur côté termineront à la seconde place du championnat deBelgique, loin derrière le Sporting d'Anderlecht, Mais clôtureront la saison sur une note positive: une victoire en Coupe de Belgique.

MILAN AC: Dida, Cafu, Nesta, Maldini, Pancaro, Brocchi, Kaka (62e Rui Costa), Pirlo, Seedorf (62e Serginho), Shevchenko (75e Tomason), Inzaghi.

CLUB BRUGES: Verlinden, De Cock, Maertens, Simons, Rozehnal, Van Der Heyden, Martens (78e Verheyen), Clement, Ceh (90e Stoica), Gvozdenovic, Mendoza (78e Saeternes).



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi